À la rencontre des startups du nord Bénin

2ème Tour Benin Startup Week à Parakou

2ème tour de la Benin Startups Week: La ministre de l’Économie Numérique à la rencontre des startups de la ville de Parakou.

Le 27 juillet 2018, Parakou était à l’honneur pour le second tour de la #BeninStartupWeek, une tournée de la Ministre pour rencontrer les startups de l’écosystème numérique du Bénin pour s’enquérir de leurs attentes et pour présenter les opportunités de développement de leurs activités qui sont mis en place par le gouvernent.

A l’occasion de cette deuxième tournée, la ministre de l’Économie Numérique et de la Communication Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou et son équipe ont effectué un certain nombre d’activités, dont la visite de quelques startups de la commune. Il s’agit de Waxangari L@bs, Orizon Web Services et Light innovation. Ce fut l’occasion pour chaque promoteur de présenter sa structure, les activités et les différents projets sur lesquels il travaille, mais aussi d’exposer les différents problèmes auxquels ils sont confrontés.

Waxangari L@bs

La première structure visitée, Waxangari L@bs, a été présentée par M. Sero Amed LAFIA, CEO de la structure. Avec une équipe composée de 7 bénévoles, la structure offre les services ci-après :

  • un espace de coworking
  • un TechLab
  • des activités d’entrepreneuriat culturel
  • des initiations et formations au digital.

Outre ces services, Waxangari L@bs travaille également sur plusieurs projets, dont BeninLocal, Vacances+ et Kaweru wanri.

Satisfaite des projets présentés, la ministre a exprimé que la structure se trouve à la croisée de deux secteurs prioritaires du Programme d’Action du Gouvernement (PAG). La délégation a rassuré la startup d’un accompagnement afin de les aider à mieux développer leurs activités.

Orizon Web Services

La visite de Orizon Web Service a été la deuxième étape de cette activité entrant dans le cadre du 2nd tour de la Benin Startup Week. La délégation très impressionnée par le dynamisme de la jeune équipe a également été touchée par la place de choix que cette structure accorde aux femmes.

Après une présentation générale, Gregory THOTO, Manager général de l’agence, a exposé à la délégation les différents domaines sur lesquels il intervient avec son équipe. Au nombre de celle-ci on retrouve des activités telles que :

  • la rédaction web et le référencement naturel
  • le graphisme
  • le développement de sites web et d’applications mobiles
  • le social média management, etc.

En ce qui concerne les projets en cours au sein de l’agence, la ministre ainsi que sa délégation ont été émerveillées de voir comment à travers des solutions innovantes, ces jeunes aspirent régler divers problèmes. Il s’agit notamment de Keoubougou Pi, HackHer, Sandwich Express et Parakou Bibou. Il a ensuite été question des problèmes que rencontre la structure dont l’accès à internet, l’oubli de Parakou en ce qui concerne les grands événements technologiques et bien entendu la difficulté liée aux coupures intempestives. Là aussi, un accompagnement efficace a été promis par la délégation ministérielle.

Light Innovation

La visite s’est achevée avec la visite des locaux de Light innovation dirigée par M. Géraud AIHONNOU et qui propose des services notamment dans les domaines :

  • du design et de l’infographie
  • de la création des sites web et application
  • du consulting et formation
  • du conseil et appui aux Start-ups.

L’agence travaille actuellement sur 3 projets que sont : LIGHT Maket, Korat.net et Solidarité. La rencontre a été couronnée par des échanges aussi productifs les uns que les autres et la ministre se dit également satisfaite des services proposés par la structure.

De ce qu’il en ressort, les jeunes entreprises du septentrion sont unanimes sur le problème lié à l’accès à Internet. Ces échanges ont aussi permis à l’autorité et à sa délégation de définir les stratégies et actions à mettre en œuvre afin d’accompagner efficacement ces différentes startups.

Ce 2nd tour de la Benin Startup Week s’est achevé le 28 juillet 2018 par la conférence tenue à l’Université de Parakou. Elle a réuni plusieurs autorités de la ville, dont le représentant du Préfet, le maire de Parakou, le directeur de Huawei Bénin ainsi que le directeur de l’Institut français de la ville. Ces derniers ont exposé leur volonté de développer le secteur du numérique dans le nord Bénin, et ce à travers plusieurs opportunités.

Si vous connaissez d’autres startups installées au Nord du Benin, merci de les citer en commentaire.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 comment